Un peu de censure

Publié le par Sylvain

Enfer et damnation! La censure est à mes trousses!

Je pensais naïvement bénéficier, avec ma connexion internet à l'extérieur de la Chine, d'un privilège incroyable, celui d'échapper à la censure chinoise. Ah ah, quelle erreur! Certes, en tant que laowai, je peux me connecter sans problème à n'importe quel site français. Mais étrangement, il y a des sites auxquels je ne peux jamais me connecter. Et puis c'est vraiment pas de chance, parce qu'à chaque fois il s'agit de sites potentiellement gênants pour le pouvoir de Pékin. Il y a des coïncidences, parfois...

Un petit exemple des sites interdits? Allez, pêle-mêle, Wikipedia, Reporters sans frontières, tienanmenvigil.org, boycottpekin2008.org, ou encore le centre d'histoire sur la République Populaire de Chine de Harvard. Et la liste est longue.

Alors, amis internautes, qui jouissez de l'incroyable(vue d'ici) liberté d'aller surfer où bon vous chante, et si vous avez 10 minutes à tuer, allez faire un tour là: "les blogs de la colère".

Et pour me venger de ces empêcheurs de surfer en rond, demain, j'irai pisser sur les infâmes mascottes des J.O. qui trônent sur la place Tien An Men. Je ne sais pas encore ce qui est le plus moche, la place stalino-glaciale, ou les peluches bisounourso-névrotiques... La réponse demain, en images. A demain, si on veut bien!

Publié dans Le Pékinois

Commenter cet article

Lucie 22/09/2006 07:52

Chalut!
Aujourd'hui ment-dredi 22 septembre 2006, c'est la sainte muselière.Bonne fête à tous les baillons médiatiques...